LOGO orange fond transparent_Plan de travail 1.png
FLEUR.jpg
Croquis 2.png

POINTS DE LUMIERE

"Disposer trois éléments standardisés, en l'occurence trois boîtes lumineuses de 20cm de côté, réaliséés en plexiglass, qui viennent baliser le chemin. "

Fleur 2.png

Fleur Pieropan

Depuis le cœur du parc de la Pépinière, au niveau du rond-point du président Husson, vous pouvez emprunter l'allée Jacques Huriet, qui vous mène jusqu'au boulevard du 26e régiment d'infanterie. Droit devant vous, se dresse le restaurant « Chez Vassili », il marque l'angle de la rue Lecreulx. Vous pouvez emprunter cette même rue, au bout de laquelle deux chemins se divisent, vous choisissez celui qui mène au pont de la Pépinière. Vous êtes sur le point de franchir le pont, après quelques marches, vous remarquez en contrebas un petit lieu circulaire qui se dresse autour d’un platane central.

Vous ressentez tout de suite que ce dernier est très emprunté, notamment par les cyclistes et les piétons. C'est un véritable carrefour de rencontres, qui n'est pas vraiment propice au temps d'arrêt, mais qui représente plutôt un lieu de passage rapide. Nous pourrions donc le considérer comme étant un lieu délaissé, au milieu de différents éléments remarquables, comme les péniches, le pont ou encore le platane impressionnant. Les courbes des deux chemins se rassemblent pour n'en former qu'un lors du passage sous le pont.

Les promeneurs et cyclistes sont ainsi contraints de ralentir un peu avant le mur de soutènement. Ce lieu rassemble donc différents rythmes et différentes dynamiques du parcours, au cours duquel les passants ne portent pas vraiment d’attention à leur environnement. Ces réflexions ont permis de mettre en valeur les différentes composantes de ce paysage, en l'occurrence le mur de soutènement, le platane, et les limites formées par les garde-corps. Ces éléments prennent donc la forme de points repères, qu’il est nécessaire de révéler. De nuit, le chemin se retrouve dans l'obscurité, le pont et les habitations sont, quant à eux, timidement éclairés.

L'objectif a donc été de disposer trois éléments standardisés, en l'occurrence trois boîtes lumineuses de 20 cm de côté, réalisées en plexiglass, qui viennent baliser le chemin et apporter les repères nocturnes nécessaires au parcours. Par ce biais, ces boîtes lumineuses donnent la mesure de l’espace et mettent en valeur ses éléments structurants. La lumière vient donc dimensionner le lieu dans l’obscurité, lorsque nos repères se confondent dans la pénombre.

Les points lumineux apparaissent dans le paysage de manière affirmée, les passants semblent curieux, prennent un instant pour observer ou descendent même de leur vélo, intrigués. Ils découvrent une nouvelle vision de leur parcours nocturne le long du Canal.

Dessin Fleur.jpg